Remettre l'humain au centre

Après 10 années d’implication avec de nombreux acteurs de terrain, Crédal a mis en place une série d’initiatives solidaires liées à l’accessibilité au logement.

Qu’ils soient citoyens, entreprises sociales ou partenaires sociaux actifs sur le terrain, ils ont pu bénéficier de solutions innovantes adaptées à leurs besoins. Le « Pôle Immo » de Crédal vous propose un tour d’horizon de ces actions.

Des solutions pour tous les citoyens

Le droit au logement a été inscrit dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Pourtant, même en Belgique, tout le monde n’a pas accès à un chez-soi décent. Les revenus, l’épargne pré-existante, l’origine ou l’âge sont autant de discriminations qui existent et contre lesquelles Crédal se mobilise, afin de construire un monde où chaque citoyen peut trouver sa place.

Prenons le cas d’une location. Pour pouvoir signer son bail, il est demandé au locataire de déposer une garantie locative, représentant généralement deux mois de loyer. Celles et ceux qui ne disposent pas d’une telle somme sont dès lors confrontés à un système qui ne leur propose aucune solution, si ce n’est de vivre en marge de la société. Pour lutter contre cette spirale de la pauvreté, Crédal travaille en partenariat avec l’ASBL CIRÉ (Coordination et initiatives pour réfugiés et étrangers) et l’association Comme Chez Nous, active auprès des personnes sans-abri. Grâce à l’argent placé par ces deux organismes auprès de Crédal, des garanties locatives peuvent être accordées à un public précarisé. Les personnes concernées les reconstituent ensuite petit à petit, en achetant des parts de coopérateur à 10€ par mois. A l’heure actuelle, plusieurs ménages ou personnes sans domicile fixe ont pu bénéficier de ce dispositif inédit participant à leur réinsertion sociale.

Des solutions pour tous les citoyens

Toutefois, les difficultés liées au logement ne concernent pas que les locataires. Les candidats propriétaires peuvent, eux aussi, y être confrontés en raison de la spéculation immobilière de plus en plus intense. Afin de proposer un accès à la propriété plus juste, Crédal travaille en partenariat avec le CLTB. Les candidats propriétaires de ces logements « Community Land Trust » sont invités à placer de petits montants chez Crédal chaque mois afin de constituer progressivement les fonds nécessaires pour assumer les premières dépenses liées à un achat immobilier comme les frais de notaire ou la constitution de leurs provisions de charges.

Aline Gakima, elle, l’a fait pour créer un petit capital de départ avant d’acheter un bien via le CIRÉ. Elle témoigne : « Ils [Crédal] financent des projets sociaux ou culturels, j’adore ! Même quand j’aurai fini, je continuerai à mettre mon argent chez eux. »

Chaque euro placé chez Crédal offre non seulement aux personnes concernées la possibilité de sortir de leurs difficultés financières, mais aussi d’intégrer un système solidaire. Comment ? Ces fonds servent notamment à octroyer des crédits sociaux accompagnés permettant aux publics fragilisés ou exclus bancaires de se loger en toute dignité. Par exemple, nos microcrédits peuvent financer des garanties locatives, l’achat de mobilier ou encore d’une chaudière.

C’est donc une véritable économie circulaire que nous proposons, ouvrant la porte à un nouveau modèle économique. Vous souhaitez y participer ? Sachez que tout citoyen peut également constituer une simple garantie locative comme vous le feriez dans une banque traditionnelle. Mais avec Crédal, vous aurez un double impact : répondre à votre besoin et à celui d’une autre personne. En plus, c’est sans frais.

6.014.020 € sont prêtés actuellement aux associations pour financer des projets liés à l’immobilier et au logement.

347.845€ sont prêtés actuellement aux particuliers pour financer des besoins de première nécessité liés au logement.

Un financement et un accompagnement des acteurs du logement

Historiquement, notre coopérative a toujours été active auprès des porteurs de projets et des ASBL du secteur du logement. Au vu des difficultés actuelles et des demandes croissantes, il est urgent de basculer vers des manières de se loger plus solidaires et plus durables. Pour répondre à cette problématique de société, Crédal actionne différents leviers.

Le premier est le financement des acquisitions immobilières et des transformations de bâtiments pour les associations et les coopératives actives dans le secteur du logement. Nous intervenons également dans le préfinancement de subsides. Outre le simple octroi de crédits, notre « Pôle Immo » travaille à la mise en relation et à l’accompagnement des porteurs de projets, en collaboration avec d’autres acteurs ou sources de financement.

Nous sommes convaincus que c’est en mutualisant les moyens et la transversalité des partenariats que des logements pérennes pour les publics les plus fragiles pourront se développer. Dans cette même optique, nous sommes membre de plusieurs réseaux, dont la plateforme CLT en Wallonie, qui s’inscrit dans la lutte contre la spéculation immobilière.

Enfin, dans une volonté de soutenir les initiatives émergeantes, Crédal a également pris des parts dans de nouvelles coopératives engagées. Parmi elles, citons Fair Ground Brussels, qui propose des logements accessibles sur un terrain géré en bien commun ; Vill’ages de Pass-ages, un habitat groupé intergénérationnel et participatif ; ou encore Solidarité Logement, qui facilite la réinsertion sociale des jeunes en transition et des femmes isolées. Par la création de logements à destination de tous ces publics, Crédal poursuit la lutte contre la pauvreté et les injustices sociales, inscrite au coeur de ses missions.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et pour collecter des statistiques de fréquentation.
Configurer les cookies