Une coopérative, des entrepreneurs et des primoarrivants

Une coopérative, des entrepreneurs et des primoarrivants

Brucoop

En novembre dernier, BRUCOOP, la coopérative bruxelloise d’indépendants associés et solidaires, gagnait le Prix de l’économie sociale pour son projet d’accompagnement des candidats à l’asile dans un parcours de création d’activité entrepreneuriale. Un projet innovant pour l’intégration de publics fragiles dans le tissu socioéconomique bruxellois.

Entreprendre, ce n’est pas rien. La connaissance de son métier ne suffit pas à assurer le succès d’une activité. Encore faut-il maîtriser de nombreuses compétences administratives et de gestion et faire preuve d’une bonne connaissance du cadre au sein duquel l’activité s’exerce. On connait les difficultés que rencontrent les entrepreneurs starters, la solitude de l’entrepreneur et, chaque année, le nombre de faillites dans le monde du petit entrepreneuriat rappelle combien les écueils sont nombreux.

Une problématique à laquelle s’intéresse depuis longtemps Michel de Wasseige : « Nous
avons créé Dies, la coopérative d’entrepreneurs salariés, il y a maintenant plus de 8 ans, parce qu’à l’époque, nous avions fait le constat que de nombreux entrepreneurs potentiels ne se lançaient pas par peur de l’échec et de la perte de leurs droits sociaux. Aujourd’hui, ce sont plus de 110 personnes qui exercent ainsi leur activité entrepreneuriale sous le statut salarié. »

« Mais ces dernières années, certains entrepreneurs, intéressés par le cadre coopératif pour la gestion de leur activité, ont manifesté le besoin de plus de souplesse. Nous avons donc créé BRUCOOP. Chaque indépendant y exerce son activité en toute autonomie sous le statut de dirigeant d’enplustreprise indépendant tout en bénéficiant de la structure de la coopérative pour la gestion administrative et financière de son activité » explique Michel. BRUCOOP héberge ainsi l’activité d’entrepreneurs dans des domaines aussi variés que la formation, la livraison à vélo, l’ébénisterie ou la consultance, et assure pour ceux-ci une série de services et de prestations de gestion qui leur permettent de se concentrer sur le coeur de leur métier, sans perdre de temps dans la gestion individuelle de leur activité. « BRUCOOP est une entreprise partagée qui encourage l’esprit d’entreprendre et l’autonomie dans un cadre coopératif et solidaire. »

Le projet a également pour objectif – il y a là un réel enjeu d’insertion socioprofessionnelle de publics plus fragiles ou moins formés – de répondre aux besoins de certains entrepreneurs qui n’ont pas accès à la gestion et donc au statut d’indépendant. En fournissant un cadre sécurisant et stable à leur activité entrepreneuriale et en prenant en charge l’ensemble de la gestion financière et administrative, BRUCOOP assure aux publics plus fragiles de plus grandes chances de succès pour leur activité. C’est pour son projet d’accompagnement des candidats à l’asile dans la création de leur activité professionnelle que BRUCOOP a été récompensée par le Prix de l’économie sociale 2017.

 

En savoir plus:
www.dies.be/cooperative-independants-brucoop/


Propos recueillis par Anne-Catherine DE NEVE
Chargée de communication