Sur tous les fronts de la lutte contre la pauvreté

Sur tous les fronts de la lutte contre la pauvreté

Une assistante sociale dans notre comité de microcrédit

Son diplôme d’assistante sociale en poche et après une première expérience en maison de repos, Véronique marcoen intègre le service social général du CPaS de Grez-doiceau. Un travail très diversifié qui l’initie aux différentes facettes du métier.

En 2003, Véronique saisit l’occasion d’intégrer un service de médiation de dettes commun à quatre CPAS de la région. « J’avais envie de me spécialiser et la problématique du surendettement m’interpellait particulièrement. La connaissance de la législation liée au surendettement est indispensable et me plonger dedans m’intéressait beaucoup. Aujourd’hui, j’effectue des permanences, des visites à domicile, je donne des formations ou encore participe aux audiences.»

Quand son collègue lui demande de le remplacer au comité de microcrédit aux particuliers de Crédal afin d’apporter son expertise sur les matières sociales, elle accepte avec enthousiasme : «Je crois que mon expérience de terrain peut être utile dans l’analyse des dossiers de crédit ». Véronique rencontre en effet tous les jours des personnes en situation de précarité : « La pauvreté peut toucher tout le monde, même des personnes ayant un emploi. Le poids des dettes est de plus en plus important dans le budget des ménages. Elles font partie des charges de tous les jours et concernent aussi des besoins de base comme l’alimentation ou la santé. » La situation est inquiétante et la prévention d’autant plus importante !