Quand la crèche facilite la réinsertion socio-professionnelle…

Quand la crèche facilite la réinsertion socio-professionnelle…

Les Baladins

Nés « Maison communale d’accueil de l’enfance » en 1994, les Baladins, reconnus depuis peu en tant que crèche, occupent des locaux flambants neufs attenants à la Maison de vie Le Val des Roses gérée par le CPAS de Forest. Explication par Caroline De Naeyer, sa directrice.

« Aux Baladins, nous accueillons des enfants dont les parents émargent au CPAS de Forest. Certains, en recherche d’emploi, sont engagés dans un projet de réinsertion professionnelle ; d’autres sont encore aux études. Parfois, ce sont de très jeunes mamans, seules, qui sont encore en humanité. Certaines sont totalement isolées car elles n’ont pas de famille en Belgique. Dans la plupart des cas, les frais de garde sont pris en charge par le CPAS.

Comme les parents ont du temps disponible, nous sommes ouverts à ce qu’ils restent quelques heures ou même toute la journée. Nous organisons aussi régulièrement des activités. Créer un lien fort avec les parents, c’est quelque chose d’essentiel pour nous. Nous voulons à la fois leur offrir un milieu d’accueil pour leurs enfants, mais aussi – comme il s’agit souvent de familles très isolées – leur apporter un soutien concret, en tenant compte de leurs pratiques éducatives et surtout en renforçant leur pouvoir d’agir.

Nous avons par exemple une bibliothèque, où les parents peuvent emprunter des livres, et le projet d’une donnerie. Les différentes activités que nous organisons permettent à ces familles de créer des liens entre elles. Quant aux enfants, on voit bien que l’entrée en crèche leur apporte énormément au niveau de l’éveil et de la socialisation. Même quand ils arrivent tard, l’évolution est souvent étonnante. Accueillir ces enfants en crèche permet de lutter contre l’exclusion et facilite leur réussite et leur intégration scolaire.

Suite au changement de statut, notre capacité d’accueil a triplé. Au-delà des 36 places à temps plein, nous proposons également des places à temps partiel. Nous avons ainsi 4 ou 5 familles suivies par le CPAS qui utilisent régulièrement ce service et qui nous téléphonent parfois le matin même pour savoir s’il y a une place de libre. Cela leur permet par exemple d’effectuer certaines démarches administratives ou, tout simplement, de souffler un peu.

En tant que milieu d’accueil ouvert, nous tenons aussi à réserver 3 ou 4 places à des enfants porteurs de handicap ou présentant des problèmes de développement. Nous ne pouvons pas accueillir tous les types de handicap car nous ne disposons pas de l’encadrement nécessaire. Mais toute l’équipe est disposée à faire preuve de la souplesse et de la patience nécessaires avec les enfants qui présentent des difficultés et avec leurs familles. C’est un projet qui nous tient aussi à cœur.

Vu la proximité avec le Val des Roses, cela fait des années que nous développons des activités intergénérationnelles. La crèche dispose d’ailleurs d’une salle de jeu au sein même de la maison de repos. Outre les anniversaires des résidents, les fêtes et les ateliers partagés, nous allons aussi régulièrement en visite dans les cantous*. Les contacts sont donc fréquents, et nous y associons aussi de temps à autre les parents. »

Subsidiée notamment par la commune de Forest et l’ONE, la crèche Les Baladins bénéficie d’un crédit de 100.000 euros auprès de Crédal qui lui permet de faire le pont entre ces subsides annuels.

 

*Unités de vie adaptées aux personnes âgées désorientées.

 

Plus d'info:

Boulevard Guillaume Van Haelen 83 - 1190 FOREST
02/347.55.61

 

Propos recueillis par François Bonheure, journaliste volontaire