Au fil de la vie, accueillir la différence

Au fil de la vie, accueillir la différence

ASBL Au fil de l'eau

Rencontrer l’autre, qu’il soit jeune ou âgé, handicapé ou non, et partager avec lui un moment de vie : tel est le programme que propose à tous le centre « Au fil de l’eau » à Couthuin dans la commune de Héron, entre Namur et Liège.

Créée en 2003, l’asbl a pour objet social de favoriser la mixité et la convivialité entre personnes handicapées et non handicapées et entre jeunes et plus âgés. Elle a relevé dès 2005 un premier défi : construire une piscine adaptée aux personnes à mobilité réduite. Chauffée à 32°, cette piscine à l’ambiance « cocoon » offre un maximum de confort et d'accessibilité pour la revalidation et le bien-être des personnes porteuses d'un handicap. L’eau chaude leur apporte un sentiment de bien-être et une détente qui les sécurisent et facilitent les mouvements, ce qui augmente la confiance en soi et donne la possibilité d’acquérir une certaine autonomie.

En dehors des heures où elle est réservée aux personnes handicapées, la piscine est accessible à tous. Des cours pour futures mamans et bébés nageurs et des séances d’aquagym y sont également organisés. Elle peut aussi être louée pour des activités entre amis ou en famille, par exemple pour un groupe avec un enfant handicapé. Ce type d’activités mixtes est appelé à se développer mais c’est un objectif qui demande du temps.

La deuxième phase du projet est en cours de construction. Elle comporte deux volets : une crèche et un habitat groupé pour aînés.

La crèche accueillera 21 enfants dont 6 enfants porteurs de handicap. Sans chercher à gommer les différences, elle proposera à tous une intégration optimale. L’objectif est de permettre aux bébés de quitter le cocon familial pour s’ouvrir à la société dans un cadre adapté et stimulant et avec un personnel compétent et formé. Pour les parents ayant un enfant handicapé, ce sera l’occasion de sortir de leur solitude et de prendre le temps d'apprivoiser et d'accepter la différence de leur enfant avec un encadrement spécifique. Pour les parents ayant un enfant non porteur d’un handicap, ce sera aussi l’occasion d’être confrontés à la différence.

L’habitat groupé de type Abbeyfield permettra à des personnes âgées mais indépendantes de vivre de manière autonome et solidaire. Situé au-dessus de la crèche, il comprendra au total 10 petits appartements et de grands communs : cuisine, salle-à-manger, salon, chambre d’amis, buanderie et réserve. Des activités en commun seront encouragées, notamment un repas par semaine, mais chaque résident gardera une grande autonomie. La possibilité d’aménager un jardin, un potager ou un poulailler est également prévue. Les résidents pourront avoir des échanges avec les bébés et leurs parents et avec les habitants du village, en accord avec la philosophie d’ouverture et d’accueil qui guide l’ensemble du projet. S’ils le souhaitent, ils pourront également participer aux journées de rencontre organisées chaque année en avril par l’asbl, journées festives et conviviales au cours desquelles les personnes non porteuses de handicap sont notamment invitées à expérimenter la vie quotidienne d’une personne malvoyante ou en chaise.

C’est pour la réalisation de la seconde phase du projet (crèche et habitat Abbeyfield) que l’asbl a fait appel à Crédal et a obtenu deux crédits investissement long terme pour un total de 1.000.000 euros. Les responsables de « Au fil de l’eau » ont apprécié la facilité de contact, l’absence de protocole et la confiance qui leur a été accordée.

 

Véronique Rousseaux, journaliste volontaire

 

En savoir plus...

www.aufildeleau.info