Le Service laïque d’aide aux justiciables

Le Service laïque d’aide aux justiciables

Aide sociale, accompagnement psychologique et administratif

En 2010, le Service laïque d’aide aux justiciables de la province du Luxembourg démarre un projet pilote d’accompagnement de mineurs et jeunes détenus placés au centre fédéral fermé de St Hubert. C’est à ce moment que l’association, confrontée à une augmentation importante des activités et du personnel, prend contact avec Crédal pour obtenir un crédit.

Le projet : Depuis 1998, le Service laïque d’aide aux justiciables de la province du Luxembourg accompagne les victimes d’infractions pénales (aide sociale, accompagnement psychologique et administratif) « La justice est un grand appareil qui ne règle pas tous les problèmes des victimes. Même lorsqu’il y a condamnation, la souffrance peut persister. Nous les aidons à dépasser leur traumatisme et à reprendre le cours de leur vie. » témoigne Cécile Dethier la coordinatrice. L’association aide également les auteurs d’infractions (incarcérés au centre de détention de St Hubert et non-incarcérés) « Nous les considérons dans leur globalité, sans les restreindre à leur rôle d’auteur. Nous leur proposons un accompagnement administratif et social (réinsertion socioprofessionnelle, logement) et un soutien psychologique (écoute, travail de responsabilisation, soutien du lien papa-enfant) ».

L’apport de Crédal : Un crédit de trésorerie de 70.000 € jusqu’en avril 2013 garanti par la Province (voir page x). « En dehors de l’apport financier, le partenariat avec Crédal m’a fait prendre conscience de la nécessité de professionnaliser la gestion financière de l’association. Celle-ci s’est considérablement améliorée et nous avons même procédé à l’engagement une aide-comptable en interne ».

Intéressé par ce type de service ? Cliquez ici !