Thaïs

Thaïs

Le logement, premier pas pour se reconstruire

De contacts dans la rue, les bars, les salons liégeois… est apparu en 1992 la nécessité de répondre à la demande de femmes prostituées souhaitant trouver un refuge momentané. L’association Thaïs est née de cette nécessité. Actuellement, Thaïs est agréé Maison d’accueil et propose ses services à toute personne qui, pour diverses raisons, se retrouve dans une situation d’exclusion liée au logement.

Le projet : Thaïs accueille, héberge et accompagne des personnes en difficulté sociale souvent en lien avec les assuétudes (drogue, alcool, médicaments, etc.) ou la prostitution. L’association dispose de 9 logements en Région liégeoise (dont 4 en rénovation). Elle propose un accompagnement psychosocial afin d’améliorer de façon globale la situation sociale, de logement, de santé et familiale des personnes suivie. « L’instauration d’une relation de confiance entre le travailleur social de Thaïs et la personne est indispensable à la réussite de l’accompagnement ». Le service donne priorité à l’accompagnement des familles pour éviter leur éclatement. « En 2012, nous avons exclusivement travaillé avec des familles. Au total, 16 adultes et 20 enfants ont été hébergés. La durée maximum de l’hébergement est de 9 mois. » Aux personnes dont la demande de logement ne peut être satisfaite, Thaïs offre alors un suivi ambulatoire.

L’apport de Crédal : Un crédit de trésorerie de 60.000 € jusqu’en avril 2013 pour préfinancer un subside lié aux travaux de rénovation de 4 logements. « Le Conseil d’administration a assez naturellement choisi de travailler avec Crédal, la seule alternative solidaire à la banque classique. Par ailleurs, l’accompagnement fourni par la conseillère nous a vraiment aidés. »

Intéressé par ce type de service ? Cliquez ici !