Focus - Ressource Lab

Focus - Ressource Lab

Le projet-pilote « Ressource Lab » conçu par Crédal a pour objectif de faire émerger des processus d’up-cycling par les méthodologies des Fab Lab, accompagnées par Openfab : co-créer en partageant des savoir-faire avec des machines assistés numériquement en exploitant les matériaux collectés par les ressourceries et gérés dans une matériothèque. Tout un parcours ! Un peu d’explications à ce charabia ? C’est par ici !

Au départ, il y a une évidence – il faut réduire notre empreinte écologique, – un constat – le secteur de la construction est particulièrement énergivore et produit énormément de déchets –, et une idée : pourquoi ne pas chercher à mettre ensemble des ressourceries, des designers et des entreprises d’insertion par l’emploi, afin de récupérer et exploiter des matériaux qui finiront sinon en décharge ? Comme l’explique Jérôme Rassart, conseiller à l’Agence conseil de Crédal, « ce qui arrive en déchetterie ou en ressourcerie pourrait être revalorisé et sauvé de la mise en décharge mais cela demande de l’organisation et de la coopération. C’est en effet rarement utilisable tel quel. Afin de le valoriser, il va falloir l’évaluer, éventuellement le démonter et enfin le stocker et le rendre accessible à des designers ou des producteurs qui pourront ensuite l’utiliser. Tout  un programme !»

L’idée de Ressource Lab, c’est donc de capter dans le flux d’encombrants ce qui pourrait être réutilisé ensuite, moyennant traitement et stockage. Par exemple, « les meubles abîmés ou cassés déposés dans les ressourceries pourront être démontés pour récupérer les pièces qui ont un potentiel de valorisation : tiroirs, pieds, portes, etc. En- suite, il faudra les usiner et les stocker pour qu’ils deviennent une vraie ressource.»

RessourceLab, c’est donc un flux d’encombrants capté par une ressourcerie, un espace de stockage pour y constituer une matériothèque, un lieu de prototypage collaboratif ouvert aux artisans designers – le Fab Lab – et finalement de la main d’œuvre fournie par une entreprise d’insertion pour produire à petite ou moyenne échelle les produits ainsi conçus.

« Upcycler – faire du neuf avec du vieux –, ça demande toujours plus d’idées et de créativité. C’est ça qui est gai. Mais si on veut le faire à une échelle de production standardisée, on ne sait pas le faire tout seul. Il faut s’organiser pour avoir accès aux bonnes ressources quand on en a besoin. Avec le Ressource Lab, on met toutes les personnes impliquées dans la chaîne ensemble, on crée une boucle vertueuse » se réjouit Adrien.

Le projet Ressource Lab est mené en partenariat avec la Ressourcerie de la Dyle SCRL fs et RAPPEL SCRL fs, l’AID Tubize asbl, Syntonie asbl et Adrien Moscato. Il est financé par l’Agence pour l’entreprise et l’innovation.

En savoir plus : https://www.credal.be/accompagnement/ressource-lab-un-ecosysteme-upcycling

Propos recueillis par Anne-Catherine DE NEVE
Chargée de communication