Elysta

Elysta

Des meubles dans les nuages

Elysta, c’est l’histoire un peu féérique d’un jeune couple qui associe ses talents pour se lancer dans la création de mobilier en bois pour enfants. Une belle histoire pleine d’animaux tout ronds et de végétation exubérante, de lits qui se transforment en cabanes dans les arbres ou qui s’envolent dans les airs, d’enfants qui rêvent heureux dans un univers peuplé de leurs amis pelucheux.

L’artiste

Au départ, il y a Maud. Maud a eu une vie professionnelle déjà bien remplie. Remplie de couleurs et de dessins. Elle est illustratrice, styliste pour enfants, graphiste et a même fait du maquillage pour effets spéciaux. Après quelques années comme styliste lui vient l’envie de se lancer comme indépendante. Si tout son métier tient dans son imagination et dans ses doigts, il lui faut tout de même structurer un peu ses idées avant de se lancer.  C’est que le métier d’indépendant est un métier à part entière et ce n’est pas parce qu’on a de l’or dans les doigts qu’on sait faire un plan financier. Elle décide donc de se   faire accompagner par Crédal.

Nos meubles sont 100% belges. Designés et construits ici, en Wallonie, ils font vivre notre petite famille

L’artisan

À ses côtés dans la vie, il y a Erwan. Erwan, lui aussi, a de l’or dans les doigts. Après avoir été régisseur dans le cinéma, Il travaille dans la rénovation et l’isolation des bâtiments. Il manie les outils comme Maud les crayons et aime particulièrement le travail du bois. Il y a aussi Eline, la première de leurs filles, pour qui Maud et Erwan, laissant libre cours à leur imagination, commencent par inventer un lit en forme de nounours et finissent par suspendre les rêves de leur fille dans un lit nuage accroché au plafond. « Tous les enfants qui venaient à la maison trouvaient cela génial et réclamaient le même pour chez eux. On s’est dit qu’il y a avait peut-être une idée à suivre. À l’époque, Maud avait prévu d’aller présenter ses cartes de naissance au salon Babyboom. On s’est dit "Et si on présentait les lits ?" » se souvient Erwan. Le pari est un peu fou – il reste moins de trois mois pour concevoir les prototypes – mais ils y croient.

La magie

Trois mois plus tard, le succès est immédiat. Ils présentent un nouveau modèle au Salon Bois Et Habitat, le lit éléphant, et les premières commandes arrivent. « On a commencé dans un atelier partagé, un fablab, où toutes les machines de découpe numérique étaient disponibles. Cela nous a permis de nous lancer et de réaliser les premiers lits ». Très vite, Elysta prend ses aises dans son propre atelier et investit dans les machines de découpe numérique grâce à un prix que les lits ont remporté. Quand le couple lance l’activité, il se tourne tout naturellement vers Crédal qui avait déjà accompagné Maud pour sa bourse Airbag : « Des investissements, un atelier de production, des matériaux, des commandes, tout ça, c’est beaucoup de choses à gérer en même temps. On s’est alors tourné vers Clémie, la conseillère de Maud, pour savoir comment se lancer. Elle nous a accompagnés tout le long du processus et nous a fait avancer ».

Les découpes  font  beaucoup  de chutes de bois. Cela nous rendait malheureux de ne pas savoir les valoriser. Le couple imagine alors un  jeu  d’équilibre, un peu comme le Badaboum de notre enfance.

Plus qu’un meuble

Les lits et les meubles naissent tous de l’imagination de Maud. Un crayon, une feuille et c’est parti ! Erwan leur donne la troisième dimension. Faits de multiplex de boulot, un bois européen, ils s’assemblent sans vis et sans colle, grâce à un ingénieux système de clips. Montables et démontables à l’envi, ils s’adaptent à l’âge des enfants et se dépouillent peu à peu de leurs décors d’enfance. « Nos meubles sont 100% belges. Designés et construits ici, en Wallonie, ils font vivre notre petite famille ». Seul bémol : les chutes. « Les découpes font beaucoup de chutes de bois. Cela nous rendait malheureux de ne pas savoir les valoriser ». Le couple imagine alors un jeu d’équilibre, un peu comme le Badaboum de notre enfance, où il faut empiler de petits animaux sur un arceau sans les faire tomber, une horloge éléphant, des boucles d’oreilles pour les mamans. Pas de limite à l’imagination ! Pendant que Erwan s’active à la découpe, les crayons de Maud ne s’endorment pas sur leurs lauriers : elle a déjà signé quelques jolis albums illustrés.

En savoir plus : www.elysta.be