Crédit "Bien vivre chez soi"

Crédit

Un microcrédit pour les personnes de plus de 65 ans en perte d’autonomie

A un certain âge, il devient parfois difficile de vivre dans sa propre demeure : les escaliers paraissent trop raides, les parois de la baignoire trop hautes et bien d’autres petits ennuis rendent la vie pénible. Faut-il pour autant se décider à quitter les lieux et à chercher d’autres formules de vie?

La plupart des personnes en perte d’autonomie préfèrent rester chez elles et profiter le plus longtemps possible du cadre de vie qui leur est familier. Pour cela, procéder à certains aménagements (installation de rampes, barres d’appui, siège monte-escalier, etc.) devient indispensable, ce qui n’est pas nécessairement à la portée de tous, notamment en raison des investissements à engager.

A l’intention de ces personnes de plus de 65 ans en perte d’autonomie, la Région wallonne a mis sur pied un service d’accompagnement et d’assistance composé d’ergothérapeutes pour les aider à résoudre leurs problèmes et les conseiller sur les aménagements à réaliser.

Certains bénéficiaires ont les moyens de financer ces aménagements sur fonds propres. Du fait de leur âge ou de leur handicap, ceux qui n’ont pas pu constituer de réserve n’ont pas accès au crédit. Dés lors, Crédal leur propose le crédit « Bien Vivre Chez Soi », un microcrédit adapté à taux 0%, développé en partenariat avec la Région wallonne.

Les critères et les conditions d’accès pour un crédit « Bien Vivre chez soi » sont les suivants :

  • montant compris entre 300€ et 10.000€.
  • Taux d’intérêt : 0 %
  • Etre âgé de plus de 65 ans
  • ne pas avoir accès au crédit bancaire (pour raison d’âge, d’état de santé,…) OU avoir des revenus nets maxima, après déduction du loyer ou de la mensualité hypothécaire, de 1200 € pour un isolé et 1600€ pour un ménage.

ATTENTION !
L’avis d’un des 4 services conseil conventionnés avec la Plateforme Bien Vivre Chez Soi pour les personnes de plus de 65 ans est nécessaire pour l’obtention de ces prêts.