Confinés mais pas inactifs!

Publié le 29-09-2020

Confinés mais pas inactifs!

Dans notre dernière édition du Crédialogue, nous revenions sur le parcours de plusieurs de nos clients et partenaires lors du confinement. Face à ce défi, ils n’ont pas baissé les bras afin de continuer à être présents aux côté des plus vulnérables, inventant au passage des solutions innovantes.

Bricoleurs confinés

Les enfants sont impatients. Difficile de les faire tenir en place une heure. Alors, des semaines, imaginez. Pour les occuper, les parents ont fait preuve d’imagination. Mais certains les ont aidés dans cette quête créa-tive. C’est le cas des artisans qui produisent les biscuits « Les Boudines » qui ont proposé à leurs abonnés sur les réseaux sociaux de faire des recettes et des bricolages avec eux. Un exemple ? Un beau bouquet de fleur ré-alisé pour la fête des mères. www.lesboudines.be

La musique mise en sourdine

Le confinement est une catastrophe pour le secteur culturel et de l’évènementiel. Vous l’avez sûrement lu, cette année, impossible de vibrer sur les rythmes endiablés des groupes qui montent habituellement sur scène pour le festival Esperanzah! Dans une interview qu’ilaccordait au média «Tout va bien», Jean-Yves Laffineur, le directeur du festival, mettait en avant la nécessité d’agir afin que ce secteur ne s’effondre pas. Comment les aider? Un exemple parmi d’autres, Esperanzah! vous propose de déjà acheter votre ticket pour l’édition 2021. Car il n’est jamais trop tôt pour se réjouir d’un tel événement. www.esperanzah.be

Créer son projet en étant confiné

Etre confiné n’empêche pas de rêver. Et cela, nos conseillers de chez Crédal Entre-prendre l’ont bien compris. Le jeudi 23 avril, ils organisaient leur première séance d’infor-mation en ligne sur leur programme d’ac-compagnement aux entrepreneurs. Et ce ne sont pas moins de 30 personnes qui se sont connectées afin de suivre cette formation. L’ensemble des formations a d’ailleurs pu se poursuivre en cette période si spéciale. Les entrepreneurs ont pu continuer à penser leur projet, que ce soit via un accompagnement à l’entrepreneuriat féminin (Gender It), dans le secteur de l’alimentation et de l’agricultu-re (Food It) ou dans la formation d’une coo-pérative (Do It Coop). www.credal.be/accompagnement