RISQUES

Comme pour tout investissement, investir dans des parts de coopérateurs de Crédal comporte des risques. Nous vous invitons à lire attentivement le prospectus à ce sujet et plus particulièrement les pages 18 à 24 du Résumé et les pages 28 à 37 du Prospectus. Ils peuvent se réumer comme suit:

  • Risques liés à l’activité de crédit : c’est le risque de non remboursement des crédits
  • Risques liés à CREDAL SC : il s’agit des risques liés à l’organisation de CREDAL SC
  • Risques liés au marché sur lequel CREDAL SC est active : Il s’agit principalement du risque lié à la baisse des taux et au risque concurrentiel.
  • Risques liés à l’investissement en part de coopérateur. Il s’agit principalement du risque lié à l’investissement en action.
  • Absence de liquidité des parts : le remboursement des parts ne peut s’effectuer que sous certaines conditions (pour plus de détails voir page 23 et 28).
  • En cas de sortie du capital de CREDAL SC, le montant maximum de la part récupérée par l’investisseur correspond à la valeur nominale de la part. Cela signifie que la valeur de cession de la part ne peut jamais être supérieure à sa valeur d’achat.
  • Absence de distribution de dividendes sur les parts B et limitation de distribution (éventuelle) de dividendes sur les parts C. : La part B ne procure aucun dividende. Les parts C peuvent, éventuellement, produire un dividende limité à 2% (pour plus de détails voir page 24 et 29).
  • Le risque débiteur c'est-à-dire le risque de non remboursements des crédits.

En cas de perte, les coopérateurs sont solidaires, pour un montant maximal de la valeur de leurs parts. Cela signifie concrètement que, si Crédal subit des pertes, la valeur des parts pourrait diminuer et les personnes pourraient perdre en tout ou en partie leur investissement. Notez que Crédal n’est pas cotée en bourse.

Le capital social constitué des parts de coopérateurs est entièrement réinvesti sous forme de crédits à des entrepreneurs et particuliers exclus bancaires et à des projets à plus-value sociale, sociétale, culturelle ou environnementale. Le capital ne sert pas à financer le fonctionnement de la coopérative. Le financement d’organisations ou de personnes qui ont difficilement accès au crédit est par définition risqué et est lié à notre mission sociale. Il est évident que Crédal met tout en œuvre pour limiter les pertes sur les crédits octroyés.

Les résultats des années antérieures prouvent que les mesures mises en œuvre sont efficaces.

Les mesures suivantes sont prises au niveau des activités de crédit :

  • Une analyse personnalisée, financière, économique et sociale, de toutes les demandes de crédit ;
  • La mise en place de comités de crédit composés de personnes issues du monde financier et social ;
  • La garantie des pouvoirs publics pour certains types de crédits ;
  • La mise en place de garanties spécifiques à chaque crédit ;
  • Une politique de diversification du risque : le montant prêté par client ne peut dépasser 5% des fonds de la coopérative ;
  • Un suivi régulier de chaque crédit et une relation de partenaires avec nos clients ;
  • Une procédure de recouvrement humaine mais efficace.
Investir dans des actions, comme les parts sociales de CREDAL SC comporte des risques. L'investisseur court le risque de perdre une partie ou la totalité du montant investi. Avant de souscrire aux Parts sociales, les investisseurs potentiels doivent lire attentivement le prospectus complet qui contient une description de l'offre et des facteurs de risques, avec une attention particulière pour les facteurs de risques (voir Résumé, pages 18 à 24 et Facteurs de risques, pages 28 à 37) et plus spécifiquement pour les risques suivants :
  • Absence de liquidité des parts : le remboursement des parts ne peut s’effectuer que sous certaines conditions (pour plus de détails voir page 23 et 28).
  • En cas de sortie du capital de CREDAL SC, le montant maximum de la part récupérée par l’investisseur correspond à la valeur nominale de la part. Cela signifie que la valeur de cession de la part ne peut jamais être supérieure à sa valeur d’achat.
  • Absence de distribution de dividendes sur les parts B et limitation de distribution (éventuelle) de dividendes sur les parts C. : La part B ne procure aucun dividende. Les parts C peuvent, éventuellement, produire un dividende limité à 2,5% (pour plus de détails voir page 24 et 29).
  • Le risque débiteur c'est-à-dire le risque de non remboursements des crédits.

Il n’y a pas de frais d’entrée, de sortie ou de gestion liés à la souscription des parts de CREDAL SC. Le précompte de 30% est retenu à la source par CREDAL SC pour tous les coopérateurs. Depuis le 1/1/2018 et pour les personnes physiques uniquement, le montant exonéré est de 640 €. Mais, dorénavant, c’est à l’investisseur –personne physique- de demander l’application de l’exonération de 640€ par le biais de sa déclaration fiscale.

 

Le droit belge régit la présente offre d’investissement. CREDAL SC met tout en œuvre afin d’assurer un service professionnel et de qualité à ses investisseurs. Dans un souci constant d’amélioration de ses services, CREDAL SC permet à ses clients de lui adresser ses remarques, suggestions ou plaintes. 
http://www.credal.be/content/procedure-de-traitement-des-plaintes 

 

   
X