POUR FINANCER QUOI ET COMBIEN ?

Nous finançons à concurrence de maximum 15.000€ toutes les dépenses nécessaires au démarrage ou au développement de votre activité.

ex: du matériel, un véhicule professionnel, les frais de lancement, l'aménagement des locaux, la publicité, les frais de constitution de société, la reprise d'un fonds de commerce, un apport en capital, de la trésorerie de démarrage, du stock, des besoins saisonniers, etc.

Il est possible de cumuler un microcrédit de Crédal avec un crédit bancaire.

En fonction de vos besoins, nous vous conseillons un crédit d’investissement, un crédit de fonds de roulement ou un crédit de trésorerie. Ces 3 crédits peuvent être combinés avec un maximum de 15.000€.

 

LE MICROCREDIT D’ INVESTISSEMENT

Remboursement en 4 ans maximum, avec possibilité de franchise en capital.
Taux d’intérêt : 6% (hors frais de dossier).

Montant
Nombre de mensualités
Montant des mensualités
montant remboursé
1.000€
12
86€
1.032€
4.500€
24
199€
4.776€
7.500€
36
228€
8.208€
12.500€
48
294€
14.102€
15.000€
48
352€
16.896€

 

LE MICROCREDIT DE FONDS DE ROULEMENT

Période de décaissement : 6 mois maximum (période de franchise en capital).
Période de remboursement en capital : 24 mois maximum.
Taux d’intérêt : 8% (hors frais de dossier).

LE MICROCREDIT DE TRESORERIE

Remboursement en 1 an maximum.
Taux : 8% sur l’encours, à la manière d’un crédit de caisse (hors frais de dossier).

 

Prendre un crédit n’est pas anodin, cela nécessite de la réflexion. Soyez attentif à tous les frais inhérents au crédit, notamment aux frais de dossier. Chez Crédal, ils représentent 3% (crédit de trésorerie ou de fonds de roulement) ou 5% (crédit d'investissement) du montant du crédit emprunté, plafonnés à 500€. Les frais de dossiers sont inclus dans le montant prêté par Crédal.

Crédal réserve ses services à ses membres. L’octroi d’un premier crédit nécessite donc de souscrire au minimum une part de coopérateur à 25 € (part « Partenaire »). Cette part se veut une logique de solidarité et donne un droit de vote à l’Assemblée Générale de Crédal, selon le principe « un homme = une voix ».


   
X