LES PARTS DE COOPÉRATEURS

Un placement chez Crédal se fait sous la forme d’achat de parts de coopérateurs de CREDAL SC. Le 19 mars 2018, la FSMA (Autorité des services et marchés financiers) a approuvé le prospectus de CREDAL SC relatif à l’offre de ses parts de coopérateurs. La FSMA est l’organe qui veille à l’intégrité des marchés financiers et au traitement honnête et équitable du consommateur financier.

La part de coopérateur est un produit d’investissement assimilé à une action. Si cette méthode de placement est moins courante, elle est en revanche simple, souple et sans frais.

Crédal propose 4 types de parts :

LA PART BATISSEUR

100€ - pas de dividende

Les bâtisseurs recherchent exclusivement un rendement social.

LA PART INVESTISSEUR

500€ - avec dividende

En plus du rendement social, les coopérateurs investisseurs souhaitent, si possible, un rendement financier limité sous forme de dividende.

LA PART DOMINO

10€/mois – avec dividende

La part domino de 10€ se souscrit via un ordre permanent mensuel que l’investisseur interrompt quand il le souhaite. Comme la part « investisseur », la part domino donne droit à un dividende.

LA PART PARTENAIRE

25€ - pas de dividende

Au départ réservée aux clients crédit de Crédal, cette part ne donne pas droit à un dividende. Le rendement est donc uniquement social.

 

Investir dans des actions, comme les parts sociales de CREDAL SC comporte des risques. L'investisseur court le risque de perdre une partie ou la totalité du montant investi. Avant de souscrire aux Parts sociales, les investisseurs potentiels doivent lire attentivement le prospectus complet qui contient une description de l'offre et des facteurs de risques, avec une attention particulière pour les facteurs de risques (voir Résumé, pages 18 à 24 et Facteurs de risques, pages 28 à 37) et plus spécifiquement pour les risques suivants :

  • Absence de liquidité des parts : le remboursement des parts ne peut s’effectuer que sous certaines conditions (pour plus de détails voir page 23 et 28).
  • En cas de sortie du capital de CREDAL SC, le montant maximum de la part récupérée par l’investisseur correspond à la valeur nominale de la part. Cela signifie que la valeur de cession de la part ne peut jamais être supérieure à sa valeur d’achat.
  • Absence de distribution de dividendes sur les parts B et limitation de distribution (éventuelle) de dividendes sur les parts C. : La part B ne procure aucun dividende. Les parts C peuvent, éventuellement, produire un dividende limité à 2,5% (pour plus de détails voir page 24 et 29).
  • Le risque débiteur c'est-à-dire le risque de non remboursements des crédits.
Il n’y a pas de frais d’entrée, de sortie ou de gestion liés à la souscription des parts de CREDAL SC. Le précompte de 30% est retenu à la source par CREDAL SC pour tous les coopérateurs. Depuis le 1/1/2018 et pour les personnes physiques uniquement, le montant exonéré est de 640 €. Mais, dorénavant, c’est à l’investisseur –personne physique- de demander l’application de l’exonération de 640€ par le biais de sa déclaration fiscale.

 

Le droit belge régit la présente offre d’investissement. CREDAL SC met tout en œuvre afin d’assurer un service professionnel et de qualité à ses investisseurs. Dans un souci constant d’amélioration de ses services, CREDAL SC permet à ses clients de lui adresser ses remarques, suggestions ou plaintes. http://www.credal.be/content/procedure-de-traitement-des-plaintes

 

   
X