5 BONNES RAISONS DE PRENDRE DES PARTS

1. Solidarité

En investissant chez Crédal, vous savez que votre argent finance exclusivement des projets utiles à la société ainsi que des personnes exclues du crédit bancaire. Le rendement du placement est donc d’abord humain et social, puis financier.

2. Ethique

Pour Crédal, l’essentiel n’est pas d’assurer une production croissante de crédits, mais d’utiliser le crédit comme un outil de développement social et de construction d’une société plus solidaire.  Chaque dossier est étudié tant pour limiter le risque de Crédal que pour veiller à ce que le crédit améliore la situation du client.

3. Responsabilité

Ouvrez les yeux sur les investissements réalisés par vos institutions financières et privilégiez celles qui, comme Crédal, s’engagent à mettre votre argent à disposition de projets solidaires, humains et respectueux de l’environnement.

4. Stabilité

Crédal est une institution de crédit indépendante du système bancaire et des mécanismes de spéculation.

Crédal a mis en place des dispositifs pour assurer la sécurité et maîtriser les risques de ses crédits (analyse sociale, économique et financière du projet, acceptation du crédit par un comité composé de professionnels, mise en place de systèmes de garantie). Pour plus d’informations sur les risques, consultez le prospectus.

5. Transparence

Tout coopérateur connaît l’usage précis qui est fait de son argent. Il est informé trimestriellement des financements réalisés et des projets soutenus. Les comptes annuels  sont présentés dans le rapport d'activité et lors de l'Assemblée générale à laquelle tous les coopérateurs sont invités.

La part de coopérateur est un produit d’investissement assimilé à une action.

Investir dans des actions, comme les parts sociales de CREDAL SC, comporte des risques. L'investisseur court le risque de perdre une partie ou la totalité du montant investi.Avant de souscrire aux Parts sociales, les investisseurs potentiels doivent lire attentivement le  prospectus complet qui contient une description de l'offre et des facteurs de risques, avec une attention particulière pour les facteurs de risques (voir Résumé, pages 16 à 21 et Facteurs de risques, pages 27 à 35).

 

   
X