Un prêt vert pour des logements solidaires

Christophe Lehner

Il y a quelques mois, c’est au milieu d’un chantier de rénovation que vous auriez pu croiser Christophe Lehner, kinésithérapeute et moniteur d’escalade de formation et de profession. Au milieu des ouvriers et des palettes d’isolant, il gérait de main de maître la rénovation et la transformation d’un immeuble à appartements bruxellois. Mais pas n’importe quelle rénovation…

« Après la rénovation de mes premiers studios, je me suis lancé dans des projets plus ambitieux, l’immobilier est alors vraiment devenu un hobby. Ce que j’aime dans l’investissement immobilier et la rénovation, c’est de dénicher un immeuble qui ne ressemble pas à grand chose et de le transformer pour en faire quelque chose de beau, dans lequel on se sent bien » s’enthousiasme Christophe. Proche de la nature et de la montagne où il observe les effets du réchauffement
climatique, il prend conscience de l’importance de la rénovation énergétique : « Certains ménages dépensent encore plus de 2.000 litres de mazout par an. Je voulais réduire l’utilisation des énergies fossiles au maximum dans les nouveaux logements que je rénovais. »

Mais les travaux d’isolation et de chauffage peuvent être un investissement important et son budget est serré. Il fait donc appel aux primes de la Région Bruxelles Capitale et sollicite notamment un Prêt vert bruxellois chez Crédal. « J’ai pris rendez-vous et le conseiller en
crédit, Antoine Silverberg, m’a bien expliqué le cadre. Il a toujours été à la fois très cordial et très réactif pour gérer les changements inévitables dans un projet dans ce genre et il a assuré le lien avec le Service Primes, ce qui était très précieux.
» Grâce au Prêt vert bruxellois, il finance l’isolation du bâtiment, le remplacement des châssis et l’installation d’une chaudière plus performante.

Christophe est également sensible à l’impact social de ses investissements et conçoit son projet dans une perspective sociale. Il décide de confier la gestion de ses appartements à une Agence immobilière sociale qui les loue à des personnes en situation de précarité. « C’est un système où tout le monde est gagnant. Le propriétaire a la garantie que les loyers seront payés et les bâtiments entretenus et les locataires de l’Agence immobilière sociale ont ainsi accès à des logements de qualité à loyer raisonnable. »

Pour Christophe, la dimension responsable et solidaire de son placement immobilier est essentielle : en investissant dans des logements solidaires, il a le sentiment de contribuer à une société plus juste et plus durable.

Convaincu qu’il est possible d’investir pour un parc de logement durable et accessible aux plus fragiles, Christophe envisage aujourd’hui de faire de sa passion une nouvelle activité professionnelle et suit actuellement une formation d’agent et d’expert immobilier.

 

Pour en savoir plus:
immoethicinvest@gmail.com
www.credal.be/pretvertbruxellois

 

Propos recueillis par Anne-Catherine De Nève, chargée de communication


Le prêt vert bruxellois

Prêt vert bruxellois

Ma vieille chaudière s’enclenchait tout le temps. La chaleur s’échappait de partout. Les fuites dans le toit étaient telles que j’avais de l’eau jusque dans ma chambre. On m’a aiguillée vers Crédal pour financer les travaux nécessaires à la rénovation énergétique de ma maison.

En savoir plus
   
X