Projets solidaires cherchent financement qui leur ressemble

Crédal s’est donné pour vocation d’utiliser l’argent comme un levier de développement d’une société plus juste et plus solidaire. Crédal a construit à cet effet un outil économique performant et transparent. En 2015, la belle progression des fonds enregistrée en 2014 poursuit sur sa lancée, avec plus de 31 millions d'euros contre 27,5 millions d'euros. Cette croissance de ses fonds a permis à Crédal d’élargir son champ d’action vers de nouveaux acteurs et, notamment, de soutenir cette nouvelle génération d'entrepreneurs sociaux. 

L’évolution parallèle entre les fonds et le crédit est la clé du développement de Crédal qui s'engage à placer au moins 80 % des fonds qui lui sont apportés par les coopérateurs sous forme de prêts. Depuis de nombreuses années, le taux de conversion est supérieur à 90%, ce qui signifie concrètement que sur 100 euros placés chez Crédal, plus de 90 euros sont prêtés à des projets qui contribuent au développement d'une société plus juste et plus solidaire. 

Cette année encore, fin novembre , plus de 90% des fonds de Crédal étaient réinvestis sous forme de crédits à des projets à plus-value sociale. Avec des beaux projets qui font bouger les choses, portés par des personnes enthousiastes et engagées. Des projets et des idées inscrits dans une région ou dans une collectivité, qui apportant des réponses éthiques et durables aux problèmes de notre temps,contribuent à faire émerger une nouvelle économie respectueuse de l'humain et de l'environnement, celle d'un "mieux commun". 

Soyez les ambassadeurs des projets qui attendent encore dans nos cartons. C’est le moment d’activer vos réseaux et de parler de Crédal autour de vous! N’hésitez pas à renvoyer toute personne intéressée par un placement éthique sur notre site ou auprès de Carole Obsomer.

Attention, la part de coopérateur est un produit d’investissement assimilé à une action.
Investir dans des actions, comme les parts sociales de CREDAL SC, comporte des risques. L'investisseur court le risque de perdre une partie ou la totalité du montant investi. Avant de souscrire aux Parts sociales, les investisseurs potentiels doivent lire attentivement le  prospectus complet qui contient une description de l'offre et des facteurs de risques, avec une attention particulière pour les facteurs de risques (voir Résumé, pages 14 à 20 et Facteurs de risques, pages 24 à 32).
   
X