Les Délices d’Ombelle, ou comment cuisiner les « mauvaises herbes » pour en faire des mets savoureux

Sandrine Grégoire - Les Délices d’Ombelle

Sirop de trèfle rose. Câpres d’ail des ours. Vinaigre de mûre sauvage. Gelée de lilas. Aigre-doux d’églantier. Confiture de pissenlit à l’orange… Eco-conseillère de formation et passionnée de cuisine gourmande, Sandrine Grégoire est aussi un peu sorcière. Elle transforme les herbes, les fleurs et les fruits sauvages des jardins et des bois en mets subtils et inattendus.

La philosophie de son projet mêle le désir d'authenticité et de naturel, la découverte de saveurs à partager, le respect de l'environnement, une pincée de fantaisie et le savoir-faire de nos aînés. « Ce projet est né de l'idée que la nature est un grand jardin qui nous offre tout ce dont nous avons besoin, mais aussi que nous devons retrouver de la qualité dans notre assiette. Manger fait appel à de nombreuses sensations, parfois enfouies dans notre passé. Qui, enfant, ne s'est jamais jeté dans un champ fleurant bon les foins ou n'est pas revenu à la maison les mains tachées du sang des myrtilles ? Mais que sont devenus ces souvenirs qui s'animaient encore dans la gelée de framboises sauvages de grand-maman ? »

 

 

C’est pour retrouver – et nous proposer – ce retour à la nature sauvage et nourricière que Sandrine s’est lancée dans l’aventure des « Délices d’Ombelle ». Mais elle ne s’y est pas lancée sur un coup de tête. Au contraire, elle a pris le temps de se préparer, notamment en suivant la formation CoCooking organisée par Crédal. Les conseils et l’accompagnement personnalisé qu’elle y a trouvés, de même que les discussions avec les autres participants, lui ont permis d’affiner son projet. « Chacun était venu avec une idée plus ou moins précise de ce qu’il voulait faire, on avait tous des projets différents autour de l’alimentation. C’était intéressant de pouvoir expliquer son idée aux autres et d’entendre leurs questions et leurs remarques : as-tu pensé à ceci ? Et si tu essayais ça ? »

 

Utiles aussi, les informations reçues sur les démarches à réaliser et les aides disponibles. Et primordial : l’accompagnement dans la réalisation d’un plan financier, qui aide à voir clair, à se donner des ambitions précises (notamment en termes de revenus) et à acquérir la confiance nécessaire pour faire le pas. Sandrine a également pu bénéficier de plusieurs mois en couveuse d’entreprise avant de se lancer. Elle vend ses produits dans des points de vente et sur des marchés spécialisés, mais aussi en ligne.

Tout de suite, le succès est au rendez-vous. La demande est telle que Sandrine vient d’acheter un terrain d’un hectare pour y faire pousser les « mauvaises herbes » et autres plantes dont elle a besoin, pour pouvoir produire davantage, inventer de nouvelles recettes, créer de nouvelles saveurs en bocaux ou en bouteilles.

 

 

Les Délices d’Ombelle
Sandrine Grégoire
Rue de Goyet, 39
5190 SPY
+32 487 11 28 22
http://www.lesdelicesdombelle.be
https://www.facebook.com/LesDelicesDOmbelle

   
X