L'Ecole des petits chemins

Quand des citoyens bâtissent des écoles

Institutrice primaire, Charlotte Lecomte s’investit depuis plusieurs années dans Colibris Famenne et Rochefort en Transition, deux groupes citoyens ayant déjà le développement d’une monnaie locale – le Voltî – et la mise sur pied d’un marché fermier à leur actif. « Il y a deux ou trois ans, nous avons créé un groupe de réflexion autour de l’éducation. » Avec quatre autres jeunes mamans, Charlotte Lecomte y lance un atelier sur le thème de la pédagogie active.

Au fil du temps et des découvertes de ce qui se fait ailleurs, la nécessité et l’envie d’ouvrir une nouvelle école maternelle, s’inspirant des pédagogies Freinet, Steiner et Montessori – « nous ne voulons pas d’une étiquette spécifique » –, s’imposent comme une évidence. Après un an de démarches administratives, de recherche de subsides et de travaux d’aménagement, l’Ecole des Petits Chemins voit le jour dans l’ancien presbytère de Lessive, juste à côté d’une ferme pédagogique.

Au début du processus, Charlotte a participé à la session « Affaires de Femmes, Femmes d’Affaires ». Si le projet global était clair dans son esprit, elle se posait beaucoup de questions sur la manière de le concrétiser. Sa participation à AFFA lui a permis de structurer les étapes à suivre, de répondre à bon nombre des questions qu’elle se posait et, en fin de session, de valider le projet.

À quelques jours de la rentrée, la joie et l’excitation dominaient largement. Pour autant, le défi financier reste de taille. « Nous sommes  toujours à la recherche de subsides et de moyens supplémentaires, notamment par le biais du crowdfunding. Car nous n’avons pas envie d’une école élitiste, réservée à une population aisée. »

Pour en savoir plus

> L'école des petits chemins : https://www.facebook.com/ecoledespetitschemins - www.ecoledespetitschemins.com/

La formation Affaires de Femmes, Femmes d'Affaires

 

François Bonheure, Journaliste volontaire

   
X