Des savons qui font du bien

Soap me

Au mois d’avril dernier, Sabine a lancé Soap Me, une marque de savons artisanaux naturels et bios qu’elle vend essentiellement sur les marchés bruxellois. Dans ses paniers en osier, bien rangés, de jolis carrés aux couleurs pastels dont les délicates effluves attirent le chaland. Elle les fabrique elle-même grâce à la méthode de saponification à froid et, dans son atelier, jongle avec les huiles essentielles et les matières naturelles pour la plus grande douceur de notre peau.

Cette responsable de ressources humaines est passionnée de plantes et de nature depuis toujours. Il y a quelques années, elle commence à se former en naturopathie, huiles essentielles, etc. Rapidement, elle commence à partager ses connaissances en organisant des ateliers de fabrication de cosmétiques naturels, une activité qu’elle mène comme indépendante complémentaire pendant plusieurs années.

C’est suite à un accident de la vie qu’elle décide de changer de vie : « Mon mari a eu un gros problème de santé et la vie s’est arrêtée. Nous avons pris conscience que nous ne voulions pas passer à côté de l’essentiel et nous avons revu toutes nos priorités. » Une restructuration dans la société qui l’emploie comme gestionnaire des ressources humaines – un métier qu’elle aime pourtant – lui donne peu après l’occasion de changer de vie en changeant de métier. Elle demande une pause carrière avec l’idée de se lancer comme indépendante.

Si elle est certaine de vouloir se lancer dans quelque chose en lien avec les plantes, elle ne sait pas encore exactement ce qu’elle veut faire. Un matin, elle se réveille avec l’idée de fabriquer du savon. « Quelque temps auparavant, j’avais suivi une initiation de deux heures, mais je n’avais pas spécialement accroché. Pourtant un matin du mois d’août dernier, je me suis dit au réveil : je vais me lancer dans le savon et je vais travailler cela à fond. » Son moteur ? L’envie de « vivre de ce que je fais et de fabriquer avec mes mains. »

Si elle ne connaît alors pas encore grand-chose à la saponification à froid et qu’il lui faudra quelques mois pour tester et mettre au point ses recettes, elle ne part quand même pas de rien. « Dans un savon artisanal, toutes les matières sont naturelles. On utilise des huiles végétales et des huiles essentielles, ainsi que des poudres végétales ou des argiles pour teinter. » Pour mettre toutes les chances du côté de ses savons, Sabine se fait accompagner par Crédal accompagnement et suit la formation « Affaires de femmes, femmes d’affaires » à Bruxelles.

A l’avenir, elle voudrait continuer à avoir la liberté de fabriquer un produit qu’elle aime, respectueux de notre santé et de notre environnement et contribuer, à son échelle, à une société différente. « Avec mes savons, je ne veux pas devenir millionnaire mais je veux gagner honnêtement ma vie avec un produit qui fait du bien. »

Pour en savoir plus:
www.facebook.com/belgiumsoapme

Propos recueillis par Anne-Catherine DE NEVE
Chargée de communication

   
X