Convivial, un mouvement au service des réfugiés

L’accueil des demandeurs d’asile fait depuis quelques semaines la une de l’actualité. Malgré une mobilisation citoyenne impressionnante, les lacunes du système sont flagrantes et les mesures prises par le gouvernement pour répondre à la crise restent lentes et/ou inadéquates. Face à l’afflux des demandeurs d’asile, la question de leur intégration à la sortie des centres d’accueil doit être également examinée.  

Convivial, acteur incontournable dans l’accompagnement des réfugiés tout au long de leur parcours et client Crédal, nous éclaire sur son travail, sur la crise actuelle et sur les enjeux liés à celle-ci. Entretien avec Véronique Regout, Responsable du Service Social général de Convivial.

Quelle est la mission de Convivial ?

Convivial est un mouvement qui accompagne les réfugiés, les bénéficiaires de la protection subsidiaire et les demandeurs d’asile tout au long de leur parcours, de leur installation à leur insertion sociale et professionnelle en Belgique. En 2015, Convivial aura  accompagné plus de 2.000 familles ou personnes isolées représentant 4.500 personnes. La majorité des bénéficiaires viennent du Moyen-Orient et de l’Afrique de l’Ouest. La  Syrie, la Guinée et l’Afghanistan sont les 3 premiers pays d’origine des bénéficiaires. Si nous informons et orientons les demandeurs d’asile qui nous contactent, nous sommes principalement spécialisés dans l’accompagnement des réfugiés, une fois qu’ils ont obtenu leur statut de protection.

 

Quel impact la crise actuelle aura-t’ elle sur vos activités ?

Nous nous attendons évidemment à une augmentation des demandes. Les besoins en termes d’interprétariat, de logement, d’aide sous toutes ses formes s’intensifient. Mais au moment où tous ces nouveaux réfugiés arrivent et devraient être accompagnés individuellement, les subsides octroyés à notre mouvement ont été fortement réduits*.Cette restriction de moyens s’applique à toutes les associations actives dans l’intégration des réfugiés. L’existence de Convivial n’est pas remise en cause mais nous devrons malheureusement limiter et réorienter notre action. Cette situation est totalement paradoxale !

 

Quels sont les grands défis pour les réfugiés qui s’installent en Belgique ?

Le premier défi est de trouver un logement de qualité, accessible et à un prix raisonnable. Convivial propose du logement de transit, collabore avec des agences immobilières sociales ou des propriétaires privés afin de trouver pour chacun un logement adéquat.

Le deuxième défi est d’aider la personne arrivée seule à faire venir sa famille. Beaucoup d’hommes entreprennent seul le trajet à cause des risques du voyage alors que leur femme et leurs enfants continuent à vivre dans des régions en guerre en attendant l’accomplissement des démarches de regroupement familial.

Quand le réfugié est installé, l’apprentissage d’une langue nationale est indispensable pour trouver un emploi ou avoir accès à une formation.

Convivial accompagne les réfugiés pour relever tous ces défis mais aussi en leur proposant de l’aide matérielle, des cours de citoyenneté, etc.dans une optique de tremplin vers leur autonomie et leur intégration.

Depuis plus de 20 ans, Convivial a développé un accompagnement global et sur mesure. Quelles sont les forces de celui-ci ?

Convivial accompagne la personne dans tout son parcours de la sortie du centre jusqu’à son insertion socio-professionnelle.

Nous tenons compte de la situation de la personne et de ses besoins spécifiques. Nous travaillons avec tout un réseau d’acteurs actifs  autour de l’accompagnement des réfugiés : les CPAS, les centres d’accueil, les services de santé mentale, …afin d’offrir une installation dans les meilleures conditions.

Cela se traduit par exemple par le fait que  notre accompagnement se fait dans sa langue d’origine ou encore que d’anciens réfugiés travaillent pour Convivial et peuvent partager leur expérience avec les nouveaux arrivés. Notre équipe se compose de travailleurs issus de 30 nationalités différentes.

Pour le logement, nous avons tissé des partenariats avec de nombreux acteurs et avons mis en place des systèmes qui favorisent l’accès au logement comme la mise en place d’un fonds de prêts (par exemple pour pouvoir avancer le premier loyer du logement en attendant la prise en charge par le CPAS) ou la prise en charge sociale qui rassure les propriétaires.

Afin de diminuer les préjugés sur ce public, nous proposons des séances d’information et de sensibilisation à la réalité des réfugiés et sur leur parcours d’asile à un public d’adultes tout venant, d’acteurs de terrain et aux écoles supérieures.  

 

Plus d’infos

* Le Fonds Européen pour les Réfugiés (FER) a récemment été fusionné au profit d’un fonds unique, le « Fonds Asile, Migration et Intégration », destiné à couvrir l’ensemble des matières touchant à la migration (en ce compris des aspects de sécurité). En 2015, Convivial a d’ores et déjà enregistré une réduction de plus de 40 % du financement européen pour son action autour de la première installation des réfugiés.

 

   
X