Construction et rénovation durable

Casa Cosy, une autre philosophie de l’habitat

Serge Claeys a créé Casa Cosy pour que chacun puisse habiter un logement sain à un prix abordable, en mettant (s’il le désire) la main à la pâte. Après avoir travaillé dix ans dans l’Horeca, Serge Claeys est attiré par l'écologie du bâtiment.

« Je me suis senti interpelé par l'importance d'une atmosphère saine, par l’usage de matériaux sains dans nos espaces de vie. J’ai travaillé dans le domaine de l’écoconstruction comme employé et comme indépendant complémentaire. J’ai construit une roulotte familiale avec laquelle nous avons voyagé un an. J’ai suivi des formations en plafonnage et construction écologiques et travaillé sur divers chantiers. Au bout d’une quinzaine d’années, j’ai décidé de lancer ma propre entreprise. »

Il s’informe et se fait conseiller par divers organismes qui l’aident à monter son dossier, présente celui-ci à Crédal et demande un microcrédit professionnel de 10.000 euros. « Pourquoi Crédal ? Parce que le système bancaire habituel a refusé, parce que j’appréciais la philosophie de Crédal et que la démarche était simple. J’ai d’ailleurs reçu une réponse très rapidement ! Et j’ai alors pu lancer Casa Cosy ».

Des matières simples et pures

Casa Cosy propose depuis 2014 application d'enduits à l'argile sur tous supports intérieurs, éco-rénovation, isolation avec des laines (de mouton, chanvre, lin, bois, coton recyclé) ou des panneaux de bois et de liège, pose de plaques, crépis, enduits et peintures naturelles ; mais aussi la construction de yourtes, roulottes et cabanes… « Depuis mon voyage en roulotte, j’ai compris que l'habitat sain était autre chose qu'un cube passif bien rangé, choisi sur catalogue et inadapté au paysage. Mon intention est de permettre à chacun de trouver un lieu de vie qui lui corresponde et de s'abriter à un prix accessible. »

Des chantiers participatifs

Serge Claeys travaille lui-même sur les chantiers mais propose aussi coaching sur chantier, travail en collaboration, chantiers participatifs, etc. Cela peut aller d’une demi-journée avec une seule personne (le client) à tout un chantier avec un groupe (généralement des amis du client) auquel il prête des outils et à qui il apprend les différentes techniques de préparation et de pose. Ces formules permettent aux clients de réaliser eux-mêmes la totalité ou une partie des travaux, ce qui en diminue naturellement le coût. C’est aussi une belle occasion d’expérimenter le plaisir du travail de l’argile entre amis et de découvrir les qualités multifonctionnelles de matériaux écologiques comme la laine de mouton, le bois et bien sûr l’argile.

Un conseil ? Lancez-vous !

A ceux qui voudraient faire comme lui, Serge Claeys n’a qu’un conseil à donner : créez votre réseau et lancez-vous ! « Quand on est en contact avec des gens qui travaillent dans le secteur, on peut facilement se spécialiser, par exemple en aidant des collègues sur un chantier, apprendre le métier et se faire sa place. Les fonds nécessaires pour démarrer ne sont pas très élevés, surtout si on commence avec une camionnette d’occasion. Collaborer avec des fournisseurs, par exemple en faisant des démonstrations dans les foires spécialisées, permet aussi de se faire connaître. C’est encore un secteur de niche mais il est en pleine expansion. »  

Pour en savoir plus 
Casa Cosy
0470/ 49 77 33 - scscasacosy@gmail.com

Le microcrédit professionnel 

   
X