Casa Cosy

Aux sources de l'habitat

Depuis 2014, Serge Claeys propose aux particuliers des services d’écoconstruction,  centrés sur la mise en œuvre de matériaux naturels et sains : isolation en laine de bois  ou de mouton, plafonnage à l’argile, enduits à la chaux, construction en bois, etc.  Il y a dans son travail un véritable retour aux sources de l’habitat.  

 

L’écologie de l’habitat est une question centrale dans le par - cours de Serge Claeys. Après avoir travaillé dans la boulangerie comme indépendant pendant 10 ans, il décide de se  réorienter dans le secteur de l’écoconstruction.  i l y fait ses  premières armes pour une marque de peintures écologiques,  puis chez un négociant en matériaux et commence à se former dans les techniques de mise en œuvre.  

Mais, pour cet ancien boulanger, mettre la main à la pâte  est tout autant une nécessité qu’une évidence.  « Au bout  d’un petit temps, je me suis rendu compte que tout ce que  je vendais, même si c’était écologique, était préfabriqué en  usine. Je ne pouvais pas y mettre ma patte. J’ai ressenti le  besoin de renouer avec des techniques de construction dont  je maîtrisais le processus. Je souhaitais construire moi-même  une maison avec des matériaux qui me permettent de vivre le  plus possible en autonomie. » Cette réflexion sur la conception d’un habitat simple et écologique mène Serge à l’argile et au bois. Tout naturellement.  « De l’argile, de l’eau, du  sable et de la paille... et votre mur prend forme. Ce sont des  matières simples, pures. Elles sont entièrement réversibles : ce que l’on prend dans l’écosystème pour construire son habitat, on peut le rendre. »

Un voyage d’un an en roulotte sur les routes de France en  compagnie de sa femme et de ses deux enfants achève de  convaincre Serge de l’importance de la « naturalité » de notre  habitat.  « L’évidence de l’esprit nomade, de la vie au gré des  saisons, de la beauté des matériaux offerts par la nature m’a  frappé. Je pense que chacun a le droit de vivre dans un loge - ment sain et qu’il est possible de le construire soi-même ou  de participer à sa construction. »  

À son retour, Serge décide de lancer son entreprise, Casa  Cosy. Techniques et matériaux durables, autoconstruction, chantiers participatifs, conception d’habitats légers sont au - tant de voies d’habitat et de construction alternatives dans  lesquelles Serge accompagnera désormais ses clients. Pour  démarrer, un microcrédit est nécessaire. C’est chez Crédal  que Serge le trouvera.  « Les  banques traditionnelles ont refusé ma demande. Chez Crédal, dont j’apprécie les valeurs, j’ai  par contre reçu une réponse positive très rapidement ! Casa  Cosy était né »  

Pour en savoir plus : www.casacosy.be

   
X