Agence Alter

Des nouvelles formes de production journalistique

L'Agence Alter exerce deux métiers, avec un même objectif d’accompagner l’innovation sociale et d’encourager le décloisonnement dans le traitement des questions sociales : l’édition de publications (Alter Echos-Focales, les Echos du crédit et de l’endettement) et la recherche à l’intention des professionnels des politiques sociales et publiques. Ses services de recherche et de veille incluent par exemple la réalisation d’études ou la mise sur pied de colloques. 

Depuis 20 ans, l’Agence Alter s’est construit une belle notoriété auprès des professionnels du «social », dans un contexte économique difficile. En effet, elle n’échappe pas aux difficultés de la presse en général et a même vécu une lourde restructuration en 2013. Sa directrice, Aude Garelly, garde toutefois la foi, persuadée du besoin de sources d’informations ‘alternatives’ et spécialisées, ayant le recul nécessaire.

« Nous avons stabilisé la base d’abonnés à notre bimensuel Alter Echos à environ 700 organisations, sachant que chaque organisation compte au moins 5 lecteurs. La newsletter électronique Alter Echos est envoyée à 4.500 professionnels. Notre revue Echos du crédit et de l’endettement compte 250 fidèles, » indique-t-elle, précisant que les ventes d’abonnement et les différents services de l’agence alimentent environ 20% de son budget. Pour le reste, l’agence dépend de subsides publics. « Nous puisons ces financements auprès de 38 sources différentes, ce qui garantit notre indépendance, » souligne la directrice. 50% de ces moyens publics doivent être renégociés chaque année, ce qui nécessite un gros travail de persuasion auprès des différentes instances.

Parmi ses arguments de ‘vente’, Aude Garelly peut certainement mettre en avant le rôle de catalyseur d’innovation sociale joué par l’Agence Alter. Un de ces récents projets phare est l’Alter Medialab, un projet de journalisme participatif, salué notamment en France, qui vise à la co-création de contenus en collaboration avec des ‘publics’ directement concernés par des thématiques sociales, que ce soit le surendettement, le handicap ou les nouvelles formes de pauvreté. « Nous explorons de nouvelles formes de production journalistique. » 

L'apport de Crédal
L'Agence Alter bénéficie d’un crédit de trésorerie auprès de Crédal depuis plus de 15 ans. « La relation avec Crédal est faite de confiance et de supervision efficace : des réunions de fond tous les deux ans en moyenne permettent de réfléchir ensemble à l’orientation des finances de l’Agence et donc de ses projets. Un avis éclairé mais non contrai- gnant est souvent donné par Crédal qui a une connaissance large des acteurs que vise ou touche l’Agence Alter. »    

Pour en savoir plus : www.alter.be

 

   
X